interview de Paul Giacobbi sur RCFM

Lundi 7 avril 2003
journal de 8h00



"C'est à présent aux Corses d'arbitrer. Certes, on manque un peu de temps, à la fois sur le plan technique - il faut au préalable voter une nouvelle loi - et sur le plan pratique. Mais cela n'est pas impossible.
Je fais partie de ceux qui demandons depuis plus de deux ans une consultation populaire. Cela se heurtait à des problèmes constitutionnels. Ces obstacles sont maintenant levés.
Quel que soit le résultat : on ne pourra pas dire que l'on n'a pas consulté la population.
J'observe pas ailleurs que ceux qui nous ont dit pendant des mois : on ne consulte pas la population, l'Assemblée de Corse est illégitime, sont les mêmes qui manifestent aujourd'hui le plus de réticences à la consultation de la population.
J'ai du mal à comprendre."

Lundi 7 Avril 2003

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007