Succès sur le plateau continental

Après des mois de travail mené par le groupe d'études des îles d'Amérique du Nord, le gouvernement annonce qu'il va engager une procédure d'extension du plateau continental de Saint-Pierre-et-Miquelon.
Voir en pièce jointe la lettre du Premier ministre et le dossier dans Ordre du jour et Revue de Presse



Pour son président, Paul Giacobbi, il s'agit de défendre les intérêts de la France et la survie économique de l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon et d'obliger le Canada à discuter de bonne foi d'un partage équitable des ressources pétrolières ou halieutiques de cette zone qui permette à Saint-Pierre-et-Miquelon de retrouver une activité économique raisonnable.
La simple annonce de cette initiative a entrainé une réaction du Canada, certes virulente mais qui démontre qu'il n'est pas tout à fait dans son droit tandis que les ministres des affaires étrangères des deux pays vont se rencontrer pour évoquer notamment l'avenir économique de l'archipel français.
Il est très rare que la France veuille défendre ses intérêts et il a fallu une véritable bataille parlementaire pour obliger le ministère des affaires étrangères français à aller dans le sens de l'intérêt national, ce qui n'est que très rarement sa préoccupation. Mais surtout cette initiative a permis à la population de l'archipel de voir satisfaite une de ses revendications : celle d'un développement économique.
Un député est l'élu de la nation toute entière.
Si Paul Giacobbi se bat chaque jour pour défendre l'intérêt de la Corse qu'il représente, il a contribué à l'avenir d'une portion de territoire national qui se situe à 10 000 km de sa circonscription.

spmfillon.pdf SPMFillon.pdf  (69.83 Ko)


Mardi 31 Mars 2009

Les derniers ordres du jours

PADDUC - 18/11/2011