SNCM : une accélération brutale du processus de privatisation

Communiqué de Paul Giacobbi publié dans Corse-Matin, le23 septembre 2005




" L'accélération soudaine du processus de privatisation de la SNCM me stupéfait par sa brutalité et par l'extrême opacité avec lequel il est conduit.

Il est mené jusqu'à présent sans au aucune concertation avec les partenaires sociaux et le Parlement - il s'agit d'une société nationale - ignore tout des tractations conduites en coulisses par l'Etat.

Cette situation est d'autant plus extravagante que le rapport financier annuel, publié par la compagnie pour l'exercice 2004, demeure relativement optimiste dans son contenu.

Les observateurs noteront que l'Exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse, compétent en matière de transports puisqu'il concède les lignes et attribue d'énormes subventions, est totalement absent du débat.

Il ne participe même pas aux tables rondes et subit une situation où la Corse est pourtant concernée au premier chef.

Dans toute cette affaire, on sent bien que c'est le service public de Corse qui sera sacrifié.

Il est vrai que sa sauvegarde ne fait pas partie des idéaux défendus par la majorité gouvernementale et régionale.

Il est enfin étrange qu'une entreprise que l'on nous dit dénuée de toute valeur, puisse susciter la convoitise de fonds d'investissement qui en espèrent bien manifestement une plus value considérable."



Jeudi 29 Septembre 2005

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007