Question publiée au JO le 02/05/2006

faculté de médecine de Corte
numerus clausus
Ministère interrogé : Santé



M. Paul Giacobbi appelle l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur les propositions en vue de la fixation du numerus clausus « Médecine » pour 2005-2006 concernant la faculté de Corte et ses conséquences à la fois sur l’avenir de cet enseignement et sur les effectifs de médecins notamment en milieu rural. En effet, le numerus clausus à Corte est inférieur de moitié à celui proposé et à ce qu’il était logique d’accorder eu égard à la population locale et au nombre d’étudiants. Dans un contexte global de pénurie de médecins en milieu rural, cette décision est, à tout le moins, paradoxale. Aussi, il souhaite interpeller le gouvernement afin de savoir s’il ne s’agit pas d’une manière déguisée de supprimer cet enseignement.

Mercredi 3 Mai 2006

Les dernières questions écrites

Cumul des mandats - 26/05/2009

Avenir du CNRS - 03/11/2008

Infirmiers - 01/10/2008

Energie Hydraulique - 06/08/2008

Contrats aidés - 03/07/2008

Travail saisonnier - 19/06/2008