Paul Giacobbi dénonce le 'bilan Sarkozy'

Corse-Matin 14 novembre 2006



Paul Giacobbi, député de Corte-Balagne, est intervenu lors de la discussion budgétaire pour 2007 au sujet des crédits de la sécurité. Il a, à cette occasion, dressé le bilan de l’action de Nicolas Sarkozy dans trois domaines.

S’agissant de la Corse, il a rappelé que « le gouvernement de Lionel Jospin avait obtenu une baisse de 60 % des attentats, sans rien céder, notamment au plan judiciaire ; en revanche, votre gouvernement a laissé augmenter cette forme bien particulière de criminalité de 73 %.

S’agissant des atteintes aux dépositaires de l’autorité publique, qui se sont multipliées sous « vos » années, je dois dire que la solidarité qu’a manifestée Mme Alliot-Marie aux gendarmes en se rendant sur place à chaque occasion a été particulièrement appréciée ».

Mais le député a fait valoir que « la prise en compte de ces atteintes est extrêmement récente. Pour habiter à portée de voix d’une gendarmerie ayant fait l’objet de deux plastiquages depuis 2002, j’ai été extrêmement choqué de la légèreté avec laquelle ces affaires ont été traitées ».

S’agissant enfin de la sécurité dans les quartiers sensibles, « nous avons entendu pendant trois ans ce gouvernement fustiger la police de proximité et les associations dans les quartiers, nous avons assisté au démantèlement de l’une par une réforme profonde de la police nationale et des autres par une réduction drastique de leurs subventions.

Malgré le spectacle, les chiffres sont têtus : entre 2001 et 2005, les crimes et délits contre les personnes sont passés de 279 610 à 354 836, soit une augmentation de plus de 25 %.

Qui pourrait, au regard d’un tel bilan, dire que vos orientations en matière de sécurité aient été bonnes et que l’argent public a été utilisé avec une efficience optimale ? »

Mercredi 15 Novembre 2006

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007