Langue française, organisations internationales

Question publiée au JO le 16/12/2002
Ministère : Coopération et francophonie



M. Paul Giacobbi appelle l'attention de M. le ministre délégué à la coopération et à la francophonie à propos de l'abandon progressif et continu du français dans les organisations internationales. En effet, à Paris, l'UNESCO n'exige désormais pour le recrutement de ses agents que la maîtrise d'une seule des langues de travail, acceptant de fait les personnes qui n'auraient aucune connaissance de la langue française. Aussi, il lui demande quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour défendre le français à l'ONU, comme dans les organisations satellites, et pour faire respecter les traités fondateurs de ces institutions.

Mardi 14 Janvier 2003