Langue corse au Baccalauréat

Communiqué du 20 novembre 2006



Paul Giacobbi, député de Corte-Balagne, s’étonne que l’on ne puisse plus désormais s’inscrire aux épreuves facultatives de langue corse pour le baccalauréat en dehors de l’Académie de Corse.

Il a en effet été constaté qu’entre autres, en Ile-de-France, beaucoup d’étudiants qui souhaitaient passer l’épreuve de corse au baccalauréat, se voient opposer un refus catégorique qui s’appuie sur un interprétation abusive de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école, dite loi Fillon.

Il demande avec vigueur au ministre de l’éducation nationale que le principe républicain d’égalité des citoyens soit appliqué sur tout le territoire de la République et que, de ce fait, un candidat au baccalauréat puisse s’inscrire à l’épreuve de corse dans toutes les académies.

Lundi 20 Novembre 2006

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007