Interventions des forces armées en Côte d’Ivoire, au Kosovo, au Liban, au Tchad et en République centrafricaine



Le groupe SRC n’a pas souhaité prendre part au vote sur les différentes opérations, pour protester contre les conditions du débat : aucune audition n’ayant eu lieu en commission, aucun rapport ou note détaillée n’ayant été adressé aux parlementaires, il était difficile de se prononcer sur la poursuite ou non de ces missions.
Les députés PRG et divers gauche présents partageaient cette analyse. Paul GIACOBBI a rappelé, lors de la réunion hebdomadaire du groupe, qu’en ce qui concerne l’Afghanistan, les parlementaires avaient eu un certain nombre d’auditions sur ce sujet et avaient pu voter en toute connaissance de cause. Il aurait souhaité des explications du gouvernement. Or ni le Ministre des Affaires étrangères ni le Ministre de la Défense n’ont été entendus. Les députés présents se sont donc prononcés en faveur de l’ « abstention »,

Jeudi 29 Janvier 2009

Les derniers ordres du jours

PADDUC - 18/11/2011