Fusion SUEZ GDF

Communiqué du 23 novembre 2006




Paul Giacobbi, Député de la Haute Corse se réjouit de ce que la justice vienne de donner un coup d’arrêt à la folle entreprise de fusion Suez GDF qui était totalement contraire aux intérêts nationaux, à la qualité du service public, et au respect du droit des contribuables.

Il rappelle qu’au mois de septembre 2006 il a très longuement à l’Assemblée nationale relevé l’incroyable légèreté avec laquelle le gouvernement et la direction de GDF avaient mené cette affaire dans un mépris total du droit des salariés comme de celui d’ailleurs des actionnaires.

Il rappelle qu’il avait indiqué à de nombreuses reprises qu’il était exclu d’obtenir l’accord de l’assemblée générale des actionnaires de Suez sur une telle fusion qui n’avait dans ces conditions aucune chance d’aboutir.

Il rappelle enfin, qu’il avait dès le mois de mars 2006 indiqué publiquement à Monsieur Breton que cette fusion échouerait.

Dans ces conditions, il y a un espoir de préserver en France un service public de l’énergie dont la performance n’est contestée par personne dans notre pays et est admirée partout ailleurs.

Il espère que le gouvernement renoncera à sa folle tentative de mettre en place un ENRON à la française.

Jeudi 23 Novembre 2006

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007