En route pour juin 2012 !

J'ai annoncé, le 30 mars, ma candidature aux législatives de juin 2012. Découvrez mon bilan de député.



Au terme de cette législature, je voudrais présenter aux habitants de la Balagne, du Centre Corse et de la Plaine orientale, mon bilan de député.

Représenter mes concitoyens, voter les lois et contrôler l’action du gouvernement, telles sont les trois fonctions que je me suis employées à remplir durant ces cinq années.

Présent chaque semaine à l’Assemblée nationale, j’ai porté et défendu les intérêts de la Corse tout en restant à l’écoute des préoccupations de sa population.

Actif au sein de l'institution parlementaire, je suis membre du Bureau de l'Assemblée nationale et de la commission des affaires étrangères. J'ai rédigé pour cette dernière un rapport sur la place de la France en Inde.

Je fais également partie des groupes d'études sur la montagne, les langues régionales, l'amiante et la la laïcité.

Nommé membre du groupe de travail sur la crise financière internationale réunissant députés et sénateurs, j'ai participé à ses travaux et à la rédaction du rapport final.

J'ai également pris part aux travaux de la commission d'enquête sur les mécanismes de spéculation affectant le fonctionnement des économies ainsi que de la mission d'information sur la compétitivité de l'économie française et le financement de la protection sociale.

De plus, j'ai contribué activement au rapport de la mission d'information « Construire l'Union méditerranéenne ».

Enfin, j'ai rédigé, à sa demande, un rapport au président de la République sur l'attrait de la France pour les investisseurs étrangers qui a été présenté en détail par le quotidien économique « Les Echos » du 11 août 2010.

Je vous propose de découvrir le travail que j'ai mené pendant cinq au coeur des préoccupations quotidiennes des habitants de la Corse et sur les grands sujets de la politique nationale.

bilan2007_2012.pdf Bilan2007-2012.pdf  (117.68 Ko)


Vendredi 30 Mars 2012

Paul Giacobbi - Photo officielle
Edito
de Paul Giacobbi
Député de la 2ème circonscription de Haute-Corse - Président du Conseil exécutif de Corse

En savoir plus sur votre député

Au travail

Les débuts d'une mandature, du moins les deux premières semaines sont absorbés par des palabres et des formalités. Je n'aime pas ces choses là qui, dans un moment où notre monde s'écroule, paraissent dérisoires.

Dans quelques jours il faudra aborder les questions budgétaires: parvenir à équilibrer nos finances publiques en trois ans tout en remettant un peu de justice dans notre fiscalité.

La crise syrienne et celle de l'Egypte sont une menace, mais bien moins grave que celle du Pakistan où le premier ministre vient d'être démis par la cour suprême dans un pays nuclearisé et au cœur de la région la plus instable et la plus stratégique de la planète.

Un basculement du Pakistan serait un désastre de première grandeur avec des répercussions dans le monde entier!

06/07/2012
Paul Giacobbi
le 27/08/2014

Les illusions perdues II

Le 2 juillet 2014, j’évoquais ici-même et sous ce même titre la vacuité et la nocivité du précédent ministre du « redressement productif » qui vient de tenter avec son départ une manière de « rétablissement médiatique ». Il n’y a pas lieu de revenir sur la vacuité mais la question se pose...

le 27/08/2014

Retenez-moi où je fais un malheur !

On allait voir ce que l’on allait voir ! Roulant des mécaniques au figuré et des « r » dans la prononciation, le président du PRG avait imprudemment proclamé que ce mouvement quitterait le gouvernement si son chef charismatique n’était pas lui-même promu au rang de « ministre régalien », sans doute...

le 02/07/2014

Cassandre

Il existe encore dans notre monde financier des institutions publiques qui font leur devoir. La BIS (Bank for International Settlements) qui est formée par les banques centrales vient de lancer un avertissement enjoignant à ses actionnaires de commencer à reconstruire un monde économique dans...

le 02/07/2014

Les illusions perdues

Je ne sais pourquoi Arnaud Montebourg me fait penser à cet archétype ancien de l’arriviste que Balzac a immortalisé sous le nom de Rastignac… Dans le cas particulier de notre Rastignac ministériel, la manière dont il traite de l’investissement et de l’emploi dans notre pays est particulièrement...

le 25/06/2014

SNCM, seule issue : financement de l’investissement par l’intermédiaire d’une société d’économie mixte, discontinuité, restructuration

Ma question au gouvernement, 25 juin 2014 Monsieur le Ministre, S’agissant de la SNCM, je répète depuis deux ans que l’on ne peut esquiver les sanctions communautaires par des procédures dilatoires ou des rodomontades. On ne peut plus faire miroiter aux partenaires sociaux je ne sais quel...

le 19/06/2014

Activités privées de protection des navires

Mon intervention en séance public sur le projet de loi du gouvernement, 19 juin 2014 Monsieur le président, monsieur le secrétaire d’État, monsieur le rapporteur, chers collègues, ce projet de loi est évidemment indispensable, puisque les échanges commerciaux de marchandises, au plan international,...