« Décennie perdue » ou émergence d'un nouveau monde économique ?

Paul Giacobbi a produit une nouvelle contribution qu'il a transmise aux membres du groupe de travail sur la crise financière.



Il est toujours difficile de vivre la fin d’une époque.
Certains sombrent dans la mélancolie ou prétendent faire revivre les théologies révolutionnaires pourtant enterrées au cours des décennies précédentes, d'autres préfèrent nier l'évidence et annoncer la fin du cauchemar au moindre indice positif, rares sont ceux qui s'adaptent voire tirent profit de la tourmente qui les entraîne.
Ces crises-là ne marquent pas la fin du monde mais seulement la fin d'un monde et laissent entrevoir, à l'observateur lucide, l'émergence d'un monde nouveau dans lequel tout aura été bouleversé pour que l'essentiel ne change pas.
Lire la suite dans Prises de parole

Mardi 26 Mai 2009

Les derniers ordres du jours

PADDUC - 18/11/2011