Crise: propositions de parlementaires à Sarkozy avant le G20 de Londres



PARIS, 30 mars 2009 (AFP) - 18h16 heure de Paris - Des parlementaires du "groupe de travail sur la crise financière internationale" ont remis lundi au chef de l'Etat des "propositions concrètes sur les paradis fiscaux, la supervision internationale et la régulation financière", alors que le G20 se réunit jeudi à Londres.

Dans leur deuxième document de ce type, le premier avait été remis à Nicolas Sarkozy avant le sommet du G20 à Washington en novembre, ces députés et sénateurs représentant l'ensemble des partis estiment que "la crise a mis en évidence les limites et les effets pervers de l'auto-régulation".

"Le groupe de travail rappelle la nécessité d'affirmer la primauté de la régulation et de replacer les États -et donc le politique- au centre du jeu monétaire et financier international", préconisent-ils.

Pour chaque question (les paradis fiscaux, la supervision internationale et la régulation financière), ils suggèrent une série de solutions mondiales.

Ils proposent notamment de "donner mandat à l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), au FSF (Forum de Stabilité Financière) et au GAFI (Groupe d'Action Financière), de produire chacun une liste de juridictions non coopératives" et d'"instituer une obligation de déclaration de tout mouvement financier" vers ces paradis fiscaux.

Au niveau de la supervision internationale, le groupe de travail propose également d'"étendre le mandat du FMI à la surveillance des marchés et acteurs financiers".

Mardi 31 Mars 2009

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007

Fusion SUEZ GDF - 23/11/2006