Certification biologique du domaine de Casabianda



Question publiée au JO le 08/12/09

M. Paul Giacobbi attire l'attention de M. le ministre de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche sur la suppression de la certification biologique du centre pénitentiaire de Casabianda en Haute-Corse. Le domaine avait obtenu en 2001 la certification AB pour sa culture de céréales mais celle-ci lui a été retirée au mois d'octobre 2008. La production céréalière étant peu fréquente en Corse, cette disposition risque de nuire au développement de l'élevage biologique. Aussi, il souhaite savoir s'il serait possible de rétablir cette certification.

Réponse publiée au JO le 02/03/10

L'exploitation céréalière du centre pénitentiaire de Casabianda en Haute-Corse respecte les règles de l'agriculture biologique depuis 2001. Sa production n'a fait l'objet d'aucun écart majeur au cours des deux dernières années pouvant conduire à une suspension de la certification. L'arrêt de la certification de la production de céréales résulterait d'un choix fait par les autorités responsables du domaine agricole de Casabianda, en raison d'une rentabilité insuffisante de cette activité. La disponibilité de céréales biologiques locales est essentielle pour le maintien et le développement de la filière « élevage biologique » en Corse. Aussi, le ministre de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche a saisi la ministre d'État, garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, des conséquences défavorables à la filière biologique de Corse de cette décision d'arrêt de certification. Une réévaluation de la situation a été proposée au niveau local, afin d'identifier les pistes de solution sur les plans technique et financier.

Jeudi 11 Mars 2010

Les dernières questions écrites

Cumul des mandats - 26/05/2009

Avenir du CNRS - 03/11/2008

Infirmiers - 01/10/2008

Energie Hydraulique - 06/08/2008

Contrats aidés - 03/07/2008

Travail saisonnier - 19/06/2008