Atterrissage de nuit - Question Orale 2005 - Communiqué



Paul Giacobbi, député de la circonscription de Corte-Balagne, a interrogé, le 8 mars 2005, le secrétaire d’Etat aux transports à propos de l’atterrissage de nuit sur l’aéroport de Calvi. Il a rappelé que dans un contexte de fréquentation touristique particulièrement morose, la Balagne, constitue néanmoins l'un des pôles les plus dynamiques de l'île. Or, elle est lourdement pénalisée par la desserte insuffisante qu'assure l'aéroport de Calvi.
La qualité de la desserte relève de la responsabilité des autorités territoriales et de leur office des transports qui ont tous pouvoirs pour l'améliorer et peuvent utiliser pour cela les crédits de continuité territoriale qui sont très importants.
L'aéroport pâtit également de ne pouvoir recevoir de vols de nuit. Aussi, a-t-il a demandé au ministre si la direction générale de l'aviation civile était prête à instruire une demande la possibilité d'atterrissage de nuit pour certains types d’appareils, dès lors que l'engagement serait pris d'équiper l'aéroport en conséquence.
Le secrétaire d'Etat aux transports et à la mer, M. François Goulard, a reconnu l’intérêt d'étendre la capacité de cette plate-forme. Néanmoins, il a rappelé l’impératif de la sécurité du transport aérien.
Les résultats d’une nouvelle étude théorique de performance sont attendus pour fin avril. Mais, a précisé le ministre, il faudra ensuite qu'une compagnie aérienne fasse une démonstration en vol réussie.

Lundi 11 Avril 2005

Les dernières revues de presse

Budget 2006 - 20/10/2005