A propos de l'octroi de l'indemnité compensatoire pour frais de transport.

Communiqué publié dans Corse-Matin - 2 novembre 2004



Paul GIACOBBI, député de la circonscription de Corte-Calvi, se dit " scandalisé par l'attitude du gouvernement à l'égard des agents retraités de l'Etat en Corse ".

Il avait interrogé le ministre de la Fonction publique sur l'octroi de l'indemnité compensatoire pour frais de transport aux agents retraités de l'Etat en Corse. En effet, une indemnité, instituée par le décret du 20 avril 1989 et revalorisée au 1er janvier 2003, est attribuée aux fonctionnaires insulaires en activité. Nombreux sont les retraités de la fonction publique à attendre le bénéfice d'une telle mesure qui leur permettrait de pallier le handicap financier consécutif à l'insularité. Paul GIACOBBI lui demandait, en conséquence, si le gouvernement entendait prendre des dispositions en la matière afin de répondre aux aspirations légitimes de cette catégorie de la population insulaire.

Or, le ministre lui a opposé une fin de non-recevoir au motif que les retraités de la fonction publique, ayant perdu du fait de leur admission à la retraite, leur qualité de fonctionnaire, ils ne sauraient bénéficier de l'indemnité compensatoire pour frais de transport en Corse.

Une nouvelle illustration des choix de ce gouvernement qui ignore tout ce qui permet d'améliorer la vie quotidienne. Une remise en cause méthodique de notre modèle social fondé sur la solidarité.


Mardi 2 Novembre 2004

Les dernières revues de presse

Le Député du Jour - 03/04/2009

Diplomatie moribonde - 12/09/2007